mardi 8 avril 2014

NAPOLÉON IER SUR LE TRÔNE IMPÉRIAL de Ingres

Napoléon Ier sur le trône impérial, 1806, Ingres
Huile sur toile, 259 cm x 162 cm, Musée de l'Armée, Paris


I. Présentation
Napoléon Ier sur le trône impérial est un tableau peint par Ingres en 1806. Napoléon y est représenté en majesté.

II. Analyse du tableau
1. Pouvoirs
Napoléon est représenté assis sur un trône. Dans sa main gauche, il tient la main de justice, qui représente le pouvoir judiciaire. Dans sa main droite, il porte le sceptre, qui symbolise le pouvoir politique. A côté du trône, on peut voir une épée, qui est le symbole du pouvoir militaire. 
Napoléon montre ici à travers ce tableau qu’il possède tous les pouvoirs, en temps qu’empereur des français (statut qu’il a depuis 1804, année de son couronnement).

2. Symboles
Dans le tableau sont dissimulés de manière plus ou moins évidente, de nombreux symboles. 
Tout d’abord, le manteau couleur rouge pourpre pourrait rappeler les toges des empereurs romains. De plus, la couronne de laurier qu’il porte sur la tête est caractéristique des empereur de la Rome Antique, et plus particulièrement de la figure de l’empereur romain César. L’aigle du tapis sous les pieds de Napoléon était aussi l’emblème des légions romaines.
Sur le manteau, on peut voir que sont cousues de petites abeilles avec ce qui semble être des fils d’or. Les abeilles étaient d’autre part le symbole des Mérovingiens.
Autour du cou, Napoléon porte un collier, qui est la légion d’honneur. Il se l’est attribuée lui-même, en étant le créateur.

3) Technique de peinture
Napoléon est peint ici en suivant les bons critères de peinture de l'époque. L'image renvoyée par le tableau est à priori fidèle à la réalité, même si à l'époque, les commanditaires de ce genre de tableaux cherchaient à améliorer leur visage pour changer l'effet produit (personne plus belle, plus grande, plus imposante...).

III. Lien
Ce portrait en pied de Napoléon peut faire penser au Portrait de Louis XIV en costume de sacre peint par Rigaud en 1701. On y retrouve en effet de nombreux éléments du tableau, comme le sceptre ou l’épée. On pourrait penser que Napoléon aurait demandé à Ingres de s'inspirer du célèbre Roi Soleil : à la recherche de grandeur, Napoléon copiait les "Grands" au départ.

Portrait de Louis XIV en costume de sacre, 1701, Rigaud
Huile sur toile, 277 cm x 194 cm, Musée du Louvre, Paris

III. Conclusion
Napoléon voulait devenir un empereur aussi puissant que ceux de la Rome antique, et particulièrement César. 
Il est en quête de légitimité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire